Mutuelle de France des Hospitaliers - MFH
Revue de Presse

MUTUALISME : POUR UN RENOUVEAU DE LA SOLIDARITE


La Fédération des Mutuelles de France (FMF) invite les acteurs sociaux à construire un lieu d'échanges et de propositions où repenser de manière pratique et conceptuelle les conditions d'une nouvelle solidarité.

Nous sommes, actuellement, confrontés à un risque de rupture concrète et conceptuelle de la Solidarité. Pourtant la solidarité, comme organisation volontaire des rapports entre les persones considérées comme égales entre elles, est un des fondements des sociétés modernes.
Et la solidarité, en cette période de crise de nos devenirs, reste plus que jamais un principe moral auquel les individus sont profondément attachés. Mais tous les jours l'écart se creuse entre cette exigence morale et son application concrète. Pire, les tentatives pour démanteler la solidarité au nom même de la solidarité n'ont pas cessé avec la crise.
Au contraire, elles redoublent d'intensité dans les orientations et les décisions politiques actuelles.

C'est au nom de la solidarité entre malades et grands malades que la création des franchises médicales est justifiée par la puissance publique.
C'est au nom de la solidarité envers les populations disqualifiées économiquement que l'Etat se libère de ses obligations en matière de solidarité nationale pour exiger des complémentaires, c'est-à-dire de la population, qu'elles financent seules la mutualistation des risques sanitaires des exclus de l'entreprise.
C'est encore et toujours, au nom de la solidarité envers les plus mal logés que l'Etat, avec sa politique du logement, renforce la ségrégation sociale et spatiale.

L'instrumentalistation de la valeur solidarité est dans la continuité d'une guerre idéologique et sémantique engagée avec la valeur travail. Jusqu'à présent ces entreprises de retournement du principe de solidarité ont pu être conduites, pour ainsi dire, en toute impunité politique et dans la plus grande confusion partisane.
Réduite, après une longue séquence histotique d'universalisation de la sécurité sociale, la sphère de l'assistance connaît une nouvelle expansion.
Refuser cette désolidarisation c'est savoir résister chaque fois que nécessaire.

Mais restaurer la solidarité, dans son principe même, demande aujourd'hui de la repenser de manière conceptuelle et dans ses applications concrètes.

Repenser la solidarité, c'est repenser le système de protection sociale mais aussi les conditions d'une égalité possible dans notre société ébranlée par l'addition des inégalités entre les générations, les genres ou les conditions sociales.
Repenser la solidarité, c'est se donner les moyens de gagner le combat contre les discriminations, les ségrégations et les exclusions.
Repenser la solidarité, c'est donner aux services publics les moyens de garantir à tous l'égalité des droits à la santé, à l'éducation, au logement et à la culture.
Repenser la solidarité, c'est jeter les bases d'une citoyenneté sociale pour la société française et pour toutes les sociétés de la communauté européenne.

Le mouvement social dans son ensemble a pris conscience que les enjeux liés à la sortie de crise appelaient à construire des rassemblements de projets et d'intelligence collective. Le moment est venu de construire ensemble ce lieu d'échanges et de propositions, capable de s'inscrire durablement dans le temps social.

C'est la proposition que nous, Mutuelles de France, faisons aux forces syndicales et associatives. C'est l'invitation que nous lançons à tous ces professionnels des secteurs dédiés au bien public qui aujourd'hui se mobilisent.
Ce renouveau de la solidarité, nous voulons le bâtir avec les acteurs de l'Economie Sociale. Car restaurer la solidarité, comme condition de l'égalité économique, c'est aussi chercher à promouvoir un nouveau modèle de croissance centré sur les besoins de la personne.
C'est tout le sens et toute l'ambition de cet appel de la Fédération des Mutuelles de France.


Le 25/06/2010


« Retour aux actualités
Statuts et  Règlement  Intérieur | Qui sommes nous | Mentions Légales

© 2007-2017, Mutuelle de France des Hospitaliers