Mutuelle de France des Hospitaliers - MFH
Revue de Presse

Article de Presse - Journal Le Progrès, Edition de Saint-Etienne du 14 février 2009


CHU de St-Etienne :
protéger les salariés de l'alcool

Le groupe de prévention alcool du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Saint-Etienne vient d'être primé au centre hospitalier de Grenoble. Lauréat du concours "Prenez la parole, améliorez vos conditions de travail" organisé par la Mutuelle de France des Hospitaliers, le goupe ARION a reçu un chèque de 2000 euros.
Bénédicte Vitrolles, à l'initiative du projet, témoigne de l'action menée depuis dix ans dans les services du CHU.

Comment Arion est-il né?
La création du groupe remonte à 1998. A l'époque, la direction venait de sanctionner durement un employé venu travailler en état d'ivresse. Nous avons décidé de faire de la prévention auprès du personnel. Les premiers membres ont reçu une formation. Nous avons édité une plaquette et une charte. Mais le sujet était délicat. Parfois, j'ai crains que le groupe ne disparaisse.Aujourd'hui, nous sommes une vingtaine. La plupart des grades et des fonctions sont représentés.

En quoi consiste votre action?
Depuis 5 ans, nous organisons une journée de foration en partenariat avec l'institut de formation en soins infirmiers de Bellevue. Cent cinquante étudiants et membres du personnel hospitalier y assistent. C'est l'occasion d'aborder un thème comme l'alcoolisme foetal ou les addictions des jeunes. Un cocktail sans alcool précède l'événement et permet aux membres d'Arion de se faire connaître.
Au-delà, notre objectif est d'être à l'écoute des services. Nous tentons d'intervenir auprès des employés touchés par l'alcool, de les orienter vers les structures adaptées.

L'hôpital n'est pas un milieu épargné...
Comme dans toutes les entreprises, nous avons 5% d'employés qui ont, qui ont eu ou qui seront un jour confrontés à un problème avec l'alcool.
L'essentiel est de ne pas attendre que la situation pourisse. Depuis quelques années, il me semble que les choses ont évolué. Des cadres ou des collègues viennent parfois nous signaer une déviance. Avant, ils se contentaient de mettre la personne à l'écart.


Le 19/03/2009


« Retour aux actualités
Statuts et  Règlement  Intérieur | Qui sommes nous | Mentions Légales

© 2007-2017, Mutuelle de France des Hospitaliers